The Ghost of Freedom

12 - Le Fantôme de la liberté Lo
Any first trip to New-York inevitably leads to the statue of Liberty, all the more the Flinflins used to live pretty close to Bartholdi’s studio location where the Statue was built.
At that time, you could go very easily up to the crown and even the torch since that was long ago before the September attacks on the WTC.
I imagined that, in the wake of Tintin in America, Flinflin would have almost be thrown down from the top of the Statue by Al Capone, if his friends weren’t arrived, one more time, to rescue him. Since then, Haddock is inexhaustible on this crank Tournesol and his erratic way of flying a helicopter!
I had a long fight with geometric perspectives and trying to place the full head of the statue in the drawing without transforming the characters into Lilliputians, the final result remains fairly flat. So much the better, there is a great margin of improvement for the next episodes !

Le fantôme de la Liberté
Tout premier voyage à New York mène inévitablement à la Statue de la Liberté, surtout qu’alors, les Flinflins vivaient tout près de l’emplacement de l’atelier de Bartholdi où la statue a été construite. A cette époque, bien avant les attentats du World Trade Center de septembre 2001, l’on pouvait très facilement monter jusque dans la couronne et même dans la torche.
J’ai imaginé que, dans le prolongement de Tintin en Amérique, Flinflin aurait été précipité par Al Capone du haut de la Statue, si ses amis n’étaient une fois de plus arrivés à temps pour le sauver. Depuis lors, Haddock est intarissable sur le pilotage erratique de cet hurluberlu de Tournesol !

J’ai eu beau me débattre avec les perspectives pour tenter de faire rentrer la tête de la statue dans le dessin sans transformer les personnages en Lilliputiens, l’ensemble reste encore assez plat. Disons qu’il y a de la marge de progression pour les prochains épisodes ! 😦

The Lighthouse of Whales

11 - Le Phare des Baleines lo

For years, the Flinflins have spent summer vacations on a small island in the Atlantic Ocean, with wild beaches hidden behind a row of sand dunes. But when it comes to sand dunes related to Tintin adventures, the most striking image is, with no doubt, the Thomson & Thompson in bathing suits rushing for a bath, which finally proved to be a mirage.

Pendant des années, les Flinflins ont passé des vacances d’été sur une petite île dans l’océan Atlantique, avec des plages sauvages cachées derrière une rangée de dunes de sable.

Dés lors que l’on parle de dunes de sable dans les aventures de Tintin, l’image la plus frappante est sans indubitablement celle des Dupond et Dupont en maillot de bain se précipitant pour prendre un bain, dans ce qui s’avére au final n’être qu’un simple mirage.

The Mystery of the Golden Horn

09 - Le mystère de la Corne d'or lo

Following Tintin’s tracks, the Flinflins went to Istanbul and got amazed by the view on the city seen from the Golden Horn. Actually, according to the stories told in his albums, Tintin never really went to Turkey. However he got in Istanbul in his very first movie, Tintin and the Golden Fleece (Tintin et le Mystère de la Toison d’Or) released more than 50 years ago.
I have seen that movie when I was a little kid and remembered that Captain Haddock has been watered by a hookah when trying to use one. By the way it’s this sequence that is featured on the cover of the album that was drawn from that movie.
So no need to look for anything else for this book cover!
😉

Poursuivant leurs aventures sur les traces de Tintin, les Flinflins ont séjourné à Istanbul et sont revenus émerveillés par la vue sur la ville depuis la Corne d’Or. Bien sûr, si l’on se fie aux histoires racontées dans ses albums, Tintin n’est jamais allé en Turquie.
Toutefois, il a fait escale à Istanbul dans son tout premier film, Tintin et la toison d’or (Tintin et le Mystère de la Toison d’Or) sorti il y a plus de 50 ans.
J’avais vu ce film quand j’étais enfant et me souvenait que le capitaine Haddock s’y faisait aspergé abondamment par un narguilé en essayant d’en d’utiliser un. C’est d’ailleurs, c’est cette séquence qui est en vedette sur la couverture de l’album qui a été tiré de ce film.
Donc, inutile de chercher autre chose pour cette couverture!
😉

Land of White Gold

10 - Au pays de l'or blanc lo

Ski vacations ?
Yes, Ski vacations in the Alps! The Flinflins are lucky because they live in France, a country with fabulous ski resorts and thousands of kilometers of slopes which attract millions of skiers across the world. A natural touristic resource, that have given its title – Land of White Gold – to this cover.
Those were the early trials of the young Flinflins’ kids on slopes. No need to say, a spectacular fall at ski came naturally as the main topic of those ski vacations in Les 3 Vallées.
When it comes to mountain, readers of Hergé’s books know there are 2 main sources of inspiration : Tintin in Tibet of course, but also The Valley of the cobras (La vallée des cobras) the very last album of Jo Zette et Jocko.

Vacances de ski?
Oui, vacances de ski dans les Alpes! Les Flinflins ont de la chance car ils vivent en France, un pays avec de fabuleuses stations de ski et des milliers de kilomètres de pistes qui attirent du monde entier, des millions de skieurs. Une ressource naturelle touristique, qui a donné son titre – Au Pays de l’Or Blanc – à cette couverture.
Il s’agissait d’illustrer les premiers essais des jeunes Flinflins sur les pentes. Inutile de dire, qu’une chute de ski spectaculaire s’est imposée naturellement comme le sujet principal de ce séjour de ski dans les 3 Vallées.
Quand il s’agit de montagne, les lecteurs des albums d’Hergé savent qu’il n’y a que 2 sources possibles d’inspiration: Tintin au Tibet bien sûr, mais aussi La vallée des Cobras, le tout dernier album de Jo Zette et Jocko.

The Serenissime

06 - La Sérénissime lo

To almost anybody, Venice looks like a great setting for an opera. So it was obvious to me the Castafiore has certainly given live recitals on the Grand Canal. May be to raise funds to rebuild the Fenice after it was destroyed by fire ?
It is when you try to synthetize the complexity of the Venetian facades with all those perspectives, that you understand the virtuosity of Hergé. All of a sudden, you realize his drawings, beyond their mere simplicity (the very famous ‘Ligne Claire’), are in fact far more sophisticated that what you initially imagined.

Aux yeux de tous, Venise ressemble à un décor idéal d’opéra. Il était donc évident que la Castafiore avait sûrement donné des récitals en direct sur le Grand Canal. Peut-être même pour lever des fonds nécessaires à la reconstruction de la Fenice qui venait d’être détruite par le feu?
C’est en essayant de synthétiser la complexité des façades vénitiennes et d’aligner les perspectives, que j’ai mieux compris la virtuosité d’Hergé. On se rend alors véritablement compte que ses dessins, au-delà de leur simplicité apparente (la fameuse ‘ligne claire’), sont en fait beaucoup plus complexes que ce que vous aviez initialement imaginé.

Sunken Island

07 - L'ile engloutie lo

Back from a delightful travel in the Cyclades Islands, I kept in my mind wonderful images of the small island of Thyra. The little town of Santorini is built on the edge of the crater of a former volcano, half of which has sunk into the Mediterranean sea.
Over time, the volcano has reformed and a new crater emerged a few hundred yards away from the cliff circling the ancient caldera.
I felt like I had here all the ingredients that could make a true emotional Flinflins cover. A peaceful foreground with a sparkling white church and a threatening volcano just erupting would make a perfect decor. It was obvious the Thompson and Thompson would visit this area in evzones uniform.
This cover tells a little emotional story and this is why it is probably one of my preferred.

De retour d’un merveilleux voyage dans les îles Cyclades, j’avais gardé en tête l’image forte de la petite île de Thyra. Sur celle-ci, le village de Santorin est construit sur le bord du cratère d’un ancien volcan, dont la moitié a sombré dans la mer Méditerranée, inspirant d’ailleurs la légende de l’Atlantide.
Au fil des siècles, le volcan s’est reformé et un nouveau cratère est apparu à quelques centaines de mètres de la falaise cerclant l’ancienne caldeira.
J’ai alors compris que j’avais ici tous les ingrédients émotionnels qui pourraient faire une couverture réussie des Flinflins. Un premier plan paisible avec une église orthodoxe blanche étincelante et un volcan en éruption en arrière plan constitueraient un décor parfait. Il était évident que les Dupond et Dupont en villégiature auraient opté pour le costume des evzones, histoire de passer inaperçu.
Cette couverture raconte une petite histoire, elle dégage de l’émotion et c’est pourquoi elle est probablement l’une de mes préférées.

The secret of the island of gods

04 - Le secret de l'ïle au Dieu lo

Not much to say about this one! This cover has been done soon after Flinflins vacations in Indonesia. Looking back to it, it is still a very awkward one.
At that period, i was still trying to understand the key tricks that make a Flinflin’s cover really looks like the ones his famous cousin’s adventures.
I awkwardly put a foreground to give depth to the drawing, but the result was not really satisfactory. It took me a while to understand this cover lacked the emotion that makes a genuine Tintin book cover truly engaging.

Pour être très direct, il n’y a pas grand chose à dire de cette couverture.
Elle a été a été faite au retour d’un voyage en Indonésie. En la revoyant après toutes ces années, je n’en vois que les maladresses.
A cette période, j’essayais, sans succès, de comprendre les recettes qui font qu’une couverture de Flinflins s’apparente vraiment à celle des aventures de son célèbre cousin.
J’ai maladroitement mis ici un premier plan pour donner un semblant de profondeur au dessin, mais le résultat n’est pas vraiment satisfaisant. Il m’a fallu un certain temps pour comprendre que cette couverture ne dégageait finalement pas l’émotion qui fait le succès d’une véritable couverture de Tintin pour amener le lecteur a plonger dans l’histoire.